lundi 3 avril 2017

Doctor Who : Des cendres dans le vent

Clara mâchonnait sa lèvre en appelant au téléphone. Elle se tenait face à un commissariat de police londonien.
"Docteur, répondez....Allez Docteur, je sais que vous entendez la sonnerie du téléphone. Décrochez."
La sonnerie sonnait dans le vide puis une voix courroucée s'éleva de l'appareil.
"J'ai déjà tout ce que vous voulez me vendre ! "
"Docteur, c'est Clara. J'étais au musée avec ma classe au British Museum. Et il y avait cet homme, un peu bizarre. Il ne cessait de regarder les corps pris dans la lave de Pompéi."
"Ca arrive des fois dans les musées. Moi-même, il m'arrive de trouver cela fascinant, surtout les visiteurs."
Clara soupira.
 
 "Docteur.... Il n'arrêtait pas de parler devant. Et quand la sécurité est venu le voir, il est devenu violent et a essayé de casser les vitrines. Il a fallu que la police arrive pour le neutraliser et l'embarquer."
"C'est juste un passionné d'antiquité qui vivait sa passion un peu trop fort. C'est passionnant, Clara, vos visites au musée avec vos petits élèves mais là je dois aller explorer une jungle de crist..."
"Il parlait Latin, Docteur", le coupa Clara."Et son corps dégageait de la fumée quand les policiers l'ont amener."
Un silence se fit à l'autre bout de la ligne. Elle pouvait sentir les sourcils du Docteur se froncer de réflexion.
"L'exposition portait sur l'éruption du Vésuve, c'est bien cela ?"
"Oui Docteur."
"Et bien sur Clara, vous êtes restés avec vos élèves sans suivre les policiers ?"
"On peut dire cela, Docteur, là je suis derrière le Commissariat. J'ai laissé les élèves dans un salon de thé avec comme mission de goûter à tout."
Le Docteur émit un drôle de petit bruit.
"Clara, j'étais à Pompéi, le 24 Aout 79. Il faut que vous évacuez et très vite. Sinon Londres risque d'être appelé Pompéi II dans le fut...." 
La jeune femme l'interrompit de nouveau : "Euh Docteur, je crois que cela serait bien que vous veniez très très très vite." 
"Bien sur que je vais venir, mais pourquoi très très très vite ?" 
"Parce que d'où je suis, je vois un géant enflammé sur le toit du commissariat. Et je ne suis pas la seule à le voir, il y a 3 rhinocérops en scaphandre qui l'observent aussi...."
"Surtout, ne bougez pas ! J'arrive." Puis le Docteur raccrocha.
Clara fronça les sourcils d'un air pensif puis commença à courir vers l'entrée du commissariat.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Décors : 
-  Zone urbaine
- Bâtiments divers 
- Poste de police
- Véhicules
- Mobilier urbain (feux, bornes incendies, bancs publics)

Déploiement
-   Le Tardis est placé à une distance Courte d'un coin de la table et le Docteur se déploie adjacent au Tardis.
- Le Poste de Police est déployé à l'opposé et le Pyroville placé sur son toit.
- Clara Oswald est placé adjacente au bâtiment de police près du coin opposé à celui du Docteur
- Les Judoons se divisent en deux groupes (1 Commandant et deux soldats composent le premier, les deux autres soldats sont le deuxième groupe). Chaque groupe se déploie au milieu des côtés adjacents au Docteur et à une distance Courte du bord de la table.
Conditions de victoire :
L'équipe du Docteur doit amener le Pyroville contre le Tardis.
Les Judoons doivent ramener le Pyroville contre un bord de la table.
Si l'intégralité des Judoons est tué, la partie est un match nul.  

Parcourir le bâtiment de police : 

Il faut 4 actions pour passer du toit au rez de chaussée. Chaque action est l'équivalent d'un étage parcouru au pas de course.
En cas de combat dans les étages, tous les personnages disposent de +1 en C pour la défense représentant le couvert.

Faire avancer le Pyroville :

Si le Docteur ou Clara sont adjacents au Pyroville, le joueur peut le jouer normalement. 
Sinon, il doit consacrer une action à (dans cet ordre) 
1) l'attaquer au corps-à-corps si il commence le tour engagé avec un Judoon
2) l'attaquer avec son Souffle Enflammé si il est à portée
3) se rapprocher au maximum du Judoon le plus proche.

Arrêter le Pyroville :

Les Judoons utilisent leur désintégrateur en arme normal contre le Pyroville (mais pas contre le Docteur ou Clara, éventuels témoins).
Si le Pyroville est "tué", il est immobilisé et une action suffit à un Judoon pour le rapprocher d'une longueur courte du bord de table. Deux actions suffisent au Pyroville pour revenir à un état normal.
Si il est à terre, la longueur de déplacement est courte et une action suffit pour se relever.
Equipes :
Les Judoons :
1 Capitaine Judoons
4 Soldats Judoons 
 
Le Docteur et Cie :
12ème Docteur
Clara Oswald
Pyroville
 
Variantes : 
Le Docteur peut recruter d'autres alliés (comme River Song ou UNIT).
Les Judoons peuvent déployer un second capitaine et moins de soldats. 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Docteur était accoudé contre la rambarde des bords de la Tamise, regardant d'un air songeur l'eau qui bouillonnait.
"To Go Ro Bo Go Ho Po Po Fo !", gesticulait furieusement le capitaine Judoon à côté de lui.
"Je sais, je l'ai aidé à se jeter à l'eau. Il voulait mourir. Ce n'était pas un vrai Pyroville, juste un conglomérat de souvenirs de nombreux pyrovilles qui avait réussi à se réunir dans un seul corps via des inhalations de cendres. Combien de temps leur a-t-il fallu ?"
"Ro Jo Go Vo !", postillonnait l'officier.
"Oui, vous le vouliez vivant et en état d'arrestation pour comprendre. Mais croyez-moi, c'était le dernier de son espèce. Je sais ce que cela fait de l'être." Le Docteur se retourna et foudroya du regard son interlocuteur. "Et croyez-moi, vous ne voulez pas le savoir." 
Le Judoon commença à reculer d'un air nerveux.
"Dites à la Proclamation des Ombres que je vais passer les voir. Eux et moi, avons des choses à discuter notamment leur station d'observation de la Terre soit disant secrète et votre présence illégale ici. Maintenant, partez avant de me contrarier davantage."
L'extraterrestre s'en alla avec une hâte presque indécente dans sa panique. Il croisa Clara et lâcha : " Go Ro To !"
Clara alla s'accouder près du Docteur. "Qu'a-t-il dit ?"
"Bon courage."

Le scénario est téléchargeable ICI sur le site Internet.