mercredi 7 avril 2021

Marvel Champions : Découverte ludique

Il y a un peu plus d'un an, je me suis procuré le jeu de base de Marvel Champions. A l'époque, les ruptures de stock étaient importantes, je dus passer par différents intermédiaires et milieux interlopes pour cela. 
C'est un achat que je n'ai pas regretté (surtout juste avant le confinement de Mars). Ma petite crevette a adoré découvrir ce jeu. 
Il a l'immense avantage de pouvoir se jouer en équipe ou en solo (avec ma fille, nous prenons un héros à deux).

Quel est-il ? Très simple. Chaque joueur incarne un super héros ou une superhéroine de l'univers des comics Marvel et doit vaincre un super vilain avant que celui-ci n'arrive à ses fins en accomplissant sa manigance (pouvant aller du braquage de banque à la transformation de New York en un royaume peuplé de mutant goblinoides). La sensation de vivre une histoire avec ses coups de théâtre et la tension montante jusqu’à l’affrontement final est parfaitement retranscrite. 
 Chaque héros comporte plusieurs éléments
- 1 héros bien sur en recto verso (une face héroique et son identité alterégo). Evidemment chaque face du héros n'a pas les mêmes caractéristiques et le même pouvoir spécial
 
- 15 cartes dédiées (pouvant être des alliés comme Spiderwoman, des soutiens comme Tante May, des actions comme le double coup de poing de Miss Hulk ou des améliorations comme l'Armure d'Iron Man).
- 1 obligation à glisser dans le paquet du vilain et représentant les complications de la vie ordinaire du héros (Comme Odin grondant Thor)
- 1 némesis et des cartes liés représentant un ennemi récurrent du héros venant lui compliquer la tâche en plein combat (tel que le Vautour pour SpiderMan).
A ceci, le joueur ajoute un aspect, c'est-à-dire des cartes représentant une orientation de son personnage, entre Agressivité (pour combattre), Justice (pour bloquer les manigances), Protection (pour être plus résistant) et Commandement (pour améliorer les alliés). Il existe aussi un aspect neutre qui peut se rajouter en plus de l'aspect choisi.
Mais à bon chat, bon rat. Le supervilain possède des cartes le représentant (plus ou moins fort selon la difficulté choisie). Il dispose également d'un paquet de rencontres pouvant être des améliorations (comme la corne du Rhino), des traîtrises (comme l'amélioration des drones d'Ultrons ou la possibilité d'attaquer/manigancer une nouvelle fois), des manigances secondaires (complexifiant la tâche du héros comme le Réveil du Dormeur de Crâne Rouge) ou des hommes de Mains (tel que le Schocker ou des soldats de l'Hydra).  
A ceci, s'ajoute également des modules visant à varier les rencontres. Ainsi Rhino peut bénéficier de l'aide de l'Hydra menée par Me Hydra ou Kang le Conquérant Temporel avoir le soutien de MODOK ou de Tombstone.
Évidemment chaque héros et chaque vilain a ses particularités qui retranscrivent son histoire et ses pouvoirs. Ainsi par exemple Iron Man débute sans son armure et devient de plus en plus fort au fur et à mesure qu'il l'assemble et les Démolisseurs obligent à affronter non pas 1 mais 4 méchants simultanément.  

La boîte de base permet déjà largement de quoi s'amuser. Elle comporte 5 héros (Iron-Man, Spiderman, Miss Hulk, Panthère Noire et Capitaine Marvel), 3 super vilains avec deux niveaux de difficultés (Rhino, Klaw et Ultron), 5 modules et 4 aspects soit 600 combinaisons.
Pour varier les plaisirs, de nombreux héros et vilains sont sortis en compléments (sans oublier les modules). 
A ce jour, on dispose de 14 héros supplémentaires :
- Capitaine America
- Miss Marvel
- Thor
- Veuve Noire
- Hulk
- Docteur Strange
- Spider Woman
- Œil de Faucon
- Ant-Man
- La Guêpe
- La Sorcière Rouge
- Vif-Argent 
- Groot 
- Rocket Raccon
A ce jour, on dispose de 14 super vilains supplémentaires :
- Le Bouffon Vert (2 scénarios dont un alternant entre le Bouffon Vert et Norman Osborn)
- Les Démolisseurs
- Crossbones
- L'Homme Absorbant
- Le Maître de Corvée
- Armin Zola
- Crâne Rouge
- Kang
- La Confrérie des Badoons
- Le Collectionneur (2 scénarios)
- Nebula
- Ronan l'Accusateur
Deux campagnes comprenant chacune deux héros ci-dessus et 5 vilains ci-dessus sont aussi sorties.  
La première voit les héros affronter l'Hydra et le sinistre complot de Crâne Rouge. 
La deuxième raconte une course au Macguffin dans la galaxie (et notamment le musée du Collectionneur).
Et si cela ne suffit pas, de nombreux passionnés ont créés des set de héros/vilains/Modules en VF et surtout en VO. Ils ont permis entre autre à ma p'tite crevette de pouvoir s'amuser avec Phénix et Squirrel Girl et d'affronter Médusa et M.Sinistre (qu'elle a adoré).
Le jeu est simple d'accès (ma p'tite crevette a compris les bases à 4 ans et demi !), riche (de nombreux extensions) et surtout a une thématique très bien rendu dans les mécanismes à la fois généraux et particuliers (Nébula pouvant être Allié et Némesis de Gamorra par exemple). Je le recommande chaudement.

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Vous indiquez jouer avec votre enfant, quel age a t elle? Selon vous le jeu est accessible à partir de quel age? Seul ou accompagné par un adulte?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour

      Alors je vais faire une réponse compliquée ;)

      Ma p'tite crevette a 5,5 ans et a testé ce jeu dès 4,5 ans. Elle n'y joue pas seul mais en équipe avec Papa et avec un seul héros pour deux. Je lui lis et simplifie les cartes et on choisit ensemble quoi jouer ("Cette carte permet de taper, celle-ci c'est un allié qui fait ça en plus, et celle ci te permet de réduire les bêtises du méchant"). Mais elle est aussi pas mal habituée à jouer (seule ou en équipe avec Papa sur d'autres jeux)

      Alors je dirais qu'un enfant de 8-10 relativement habitué à jouer peut bien s'en sortir. Mais je recommande de l'accompagner au moins au début. Les règles sont quand même complexes. Après le jeu est très sympa aussi en duo ;)

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer